EMDR

Approche psychothérapeutique, découverte aux Etats-Unis en 1987 par Francine Shapiro.
Il s’agit d’une « désensibilisation et d’une reprogrammation » par mouvements oculaires permettant au patient ayant subit un traumatisme (accident, licenciement, violence, humiliation, deuil, agression, etc.) de le rendre supportable en modifiant la manière dont il est stocké dans le cerveau.

Elle s’adresse  à toute personne souffrant de perturbations émotionnelles (irritabilité, angoisse, cauchemars, isolement, douleurs physiques, etc.)  généralement liées à des traumatismes psychologiques.

Le thérapeute et le patient, une fois avoir établi une relation de confiance, vont identifier les souvenirs traumatiques à l’origine des difficultés qui ont poussé celui-ci à consulter.

Cette thérapie est aussi utilisée pour des traumatismes plus complexes dont parfois le patient n’a pas vraiment conscience. Il ne pense pas que les troubles actuels aient un rapport avec des traumatismes répétés et/ou anciens, car, pris individuellement, ces troubles semblent anodins, et sont parfois enfouis dans la mémoire.

Aujourd’hui 26 études confirment les effets bénéfiques de cette méthode.

Retrouvez plus de renseignements sur le site

www.emdr.france.org

Publicités